Gourmetise

La gourmandise raffinée et assumée.

11 février 2011

Concept Store Chocolat : Un dimanche à Paris

Depuis quelques jours, je squatte les bureaux d'une amie (www.jeveuxetrephotographe.com un peu de pub pour elle au passage, elle propose des cours de photo express accompagnés de photographes professionnels) pour me concentrer sur l'avenir. J'ai doublement de la chance, son espace se trouve près d'Odéon. Et je découvre que 2 enseignes ont ouvertes coup sur coup au mois de novembre dernier : Un dimanche à Paris et Georges Larnicol au 132 Bd Saint Germain MOF, (billet semaine prochaine, naturally).

IMG_2001

A midi, je me suis rendue chez Francart "Maison Gourmande" au 30 rue Dauphine, dont je parlerai aussi prochainement chez qui j'ai acheté un plat de joues de boeuf aux carottes (excellent ! plein de saveurs) et une quiche tomate/chèvre, plus classique. Pour le dessert, direction 4-6-8 Cour du Commerce Saint André (passage mythique et historique qui fait la jonction entre le bd St Germain et la rue Saint André des Arts) pour découvrir "Un Dimanche à Paris" qui a colonisé une partie de la rue.

IMG_1969

Un Dimanche à Paris, c'est un concept store Tout Chocolat, comme ils se définissent. Comme tout concept store, la marque surfe sur tous les moments de consommation autour du chocolat : une boutique avec des bonbons de chocolat, des gâteaux, des macarons (mais pas qu'au chocolat), puis un espace restaurant qui propose des plats avec plus ou prou du cacao, un espace lounge, un bar... Mais aussi des ateliers de cuisine. La boucle est bouclée.

Pour l'information, pas si anodine que ça, la personne derrière tout ça se nomme Pierre Cluizel. Cluizel, Cluizel, pas un nom inconnu ca. Pierre est le fils de. Le fils de Michel Cluizel, maître chocolatier réputé. Le fils aurait décidé de quitter la maison paternelle pour lancer son concept store unique. J'aimerai savoir si les relations sont toujours aussi familiales entre les deux... Curieuse !!!

La boutique est parfaitement bien ordonnée. Tout est impeccable, pas un cheveu ne dépasse. C'est propre, c'est moderne, mais pas très chaleureux. Je regrette que toutes les nouvelles boutiques de métier de bouche soient aussi impersonnelles. Elles se ressemblent toutes, aucune identité (d'ambiance, d'architecture) ne les démarque.

IMG_1981

IMG_1983

Un laboratoire de fabrication des pâtisseries sépare la boutique du restaurant. Un peu d'humanité y transparait, mais ce manque de chaleur s'accentue avec ce laboratoire. On est limite mal à l'aise à les regarder travailler, comme des singes derrière leur grille. Pourquoi ne pas transcender l'expérience, la valoriser ?

IMG_1982

Il est 14h30 quand j'arrive, l'immense salle de restaurant est vide, totalement vide. Mauvais signe, pas certaine qu'ils aient fait salle comble à midi. Peu importe.

Dans l'espace boutique, même constat. 2 vendeuses pour moi seule. Cool je vais pouvoir demander pleins de renseignements. Manque de chance, la vendeuse ne connait rien aux produits. Quand je lui demande "est-ce une ganache ou un praliné", je me trouve face à un visage totalement laissé à l'abandon "aucune idée". Pire, elle ne connait pas la différence, elle ne sait pas ce que ganache et praliné veut dire. Certes il y a deux ans, j'étais à peu près au même niveau, mais je ne travaillais pas dans le chocolat. CQFD. Mal partie mon expérience ! Et quand je lui demande si, comme son père et Bonnat Pierre Cluizel sélectionne les fèves lui même, réponse affirmative. Vu le manque de confiance et de connaissance auparavant, j'accorde peu de crédit à cette information. Dans le doute, je doute de ce renseignement...

IMG_1975

IMG_1977

IMG_1986

Finalement, j'achète une tarte au chocolat, un macaron au yaourt aux fraises et une ganache framboise et une autre citron.

IMG_1999

J'ai pu ramener un morceau de dégustation du macaron Vanille Epices qui s'avère doux et doté d'une texture parfaite. Une excellente longueur en bouche qui laisse la vanille parfumer le palais.

IMG_2003

Place au macaron Yaourt fraise. A l'odorat, l'arôme yaourt aux fraises est engageant. La texture se tient moins bien, peut être un peu trop mou. En revanche le goût est très très agréable. Très frais, légèrement trop sucré. A la longue, je crains qu'il soit un peu écouerant. Mais c'est une belle découverte.

IMG_2005

La couverture de la ganache Framboise est délicate, comme je l'aime. Le goût framboise se fait discret, la ganache est fondante. Mais, je préfère largement la ganache framboise de Pascal Legac qui reste la meilleure.

Même constat pour la ganache citron, la saveur n'est pas assez présente, en revanche, l'équilibre ganache et couverture est parfaite.

IMG_2006

Pour finir la tarte au chocolat. Un mot, une tuerie. J'en suis fan. Tout est formidable. D'une délicatesse, d'un fondant. Une petite touche salée dans la ganache qui est d'un raffinement infini. Le biscuit est croustillant, pas détrempé, pas trop épais. Bravo.

IMG_2011

IMG_2013

Finalement, Un Dimanche à Paris s'en sort à merveille. Surtout, surtout pour cette tarte au chocolat qui, pour moi en tout cas, est réellement une réussite. Dommage que les équipes de vente ne soient pas formées. Dommage aussi que l'espace soit aussi grand et impersonnel.

PS : lors de l'ouverture, Un Dimanche à Paris a envoyé une invitation au quartier, avec l'assurance de bénéficier d'un accueil unique et un sous entendu d'un "petit geste". En tant que voisin, une personne de Je veux être photographe s'y est rendue. Quelle déception, depuis elle est échaudée. Un serveur ne pensait qu'à jouer avec son téléphone et à rigoler avec son collègue. Dans la foulée, elle a envoyé un courrier en leur précisant qu'un graffiti habillait malencontreusement la vitrine. Aucune réponse et 3 semaines après le graffiti est toujours là.

IMG_1991

Sur le chemin du retour j'ai eu la chance rarissime que la Cour de Rohan qui se trouve au milieu du passage soit ouverte. Je me suis faufilée et j'ai été éblouie par cet espace si calme si envoûteur de la vieille époque. Tout est quasiment d'origine, une vieille roue qui doit témoigner de la présence d'un puits, de très anciennes portes en bois, des poteaux en pierre pour que les carrosses ne butent pas contre les murs etc... Ca fait rêver. Paris est beau.

IMG_1992

IMG_1995

IMG_1996

Posté par Soph Gourmetise à 18:37 - 2/ Les Lieux de Gourmetise - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire